Vendre sur Amazon

Vous avez entendu des dizaines d’histoires d’e-commerçants qui ont réussi sur Amazon. Chaque jour, des dizaines de ventes se déclenchent sans qu’ils n’aient rien, ou presque, à faire. Ils s’assurent ainsi un revenu croissant pour mener la vie dont ils rêvent. Mais, la vérité, c’est qu’ils sont une minorité.

La grande majorité des personnes qui se lancent sur Amazon avec ce rêve en tête, échouent au bout de quelques mois. Pas parce qu’il n’y a pas de place pour eux sur cette plateforme, mais parce qu’ils manquaient de préparation, ne se sont pas donnés à fond.

Alors, à quelle catégorie voulez-vous appartenir ?

Cet article vise à vous faire entrer dans le petit cercle des personnes qui vendent bien, même très bien, sur Amazon. Pour cela, nous allons vous partager nos meilleures infos et des techniques imparables, à vous de les étudier et de les appliquer pour créer votre propre succès. C’est parti !

amazon dropshipping

Sommaire de notre article fleuve « Vendre sur Amazon » :

  • Pourquoi vendre sur Amazon ?
  • Vendre sur Amazon : comment ça marche ?
  • Quels produits vendre sur Amazon ?
  • La question des fournisseurs
  • Cinq conseils pour bien vendre vos produits
  • Bonus : deux erreurs de débutant à éviter
  • Pourquoi vendre sur Amazon ?

Quand on se lance comme e-commerçant, il y a bien des options. Mais on retient tout de même deux grandes trajectoires. Vous pouvez choisir d’opérer dans votre coin, en créant votre propre site, en travaillant avec vos propres fournisseurs et en donnant tout pour vous créer un nom. L’autre option qui s’offre à vous est de vendre sur une plateforme déjà connue : vous profitez de sa renommée et de son trafic contre une petite partie de ce que vous gagnez. Si vous êtes sur cet article, c’est certainement que la seconde option vous intéresse. Car cette plateforme déjà connue, c’est bien sûr Amazon.

Une plateforme existante

Alors, quels avantages y a-t-il à vous lancer comme e-commerçant sur Amazon ? Et bien, déjà, vous n’aurez pas à créer votre site web. Cela prend du temps ou coûte de l’argent, selon que vous sachiez le faire, ou non. Et le plus difficile arrive après, puisqu’il faut faire en sorte que ce site soit bien référencé et se fasse un nom. Deux paramètres qui vont mettre le public en confiance. Sans confiance, pas d’achat. Vous le savez !

Un trafic optimal

On l’a vu, attirer du trafic sur son propre site n’est pas un jeu d’enfant. Loin de là ! Il vous faudra probablement de longs mois avant d’attirer assez de visiteurs pour vous assurer un revenu pas trop ridicule. En vendant sur Amazon, vous serez absolument tranquille de ce côté-là. Vous bénéficierez d’un trafic optimal sans avoir trop à vous soucier du référencement. Dans tous les cas, Amazon, c’est 100 millions de visiteurs uniques par mois. Vos prospects se trouvent forcément parmi eux.

Pas de logistique

Vous n’avez pas envie d’expédier les colis à chaque commande ? Parce que vous avez un travail à côté, ou tout simplement, parce que vous préférez vous consacrer à autre chose ? Dans ce cas, vous aurez tout intérêt à opter pour Amazon FBA (« fulfilled by Amazon », soit « expédié par Amazon »). Vous aurez simplement à préparer et étiqueter les colis puis à les envoyer à Amazon. Les employés se chargeront alors de les livrer dans le monde entier à chaque commande réalisée. La tranquillité d’esprit pour un e-commerçant !

Pas de comptes d’apothicaire

Vous n’aimez pas jongler avec les chiffres ? Là encore, Amazon a tout pour vous séduire. La plateforme gère automatiquement les paiements et les remboursements. Vous recevez vos gains tous les 14 jours directement sur le compte en banque que vous avez choisi. On pourrait difficilement imaginer plus simple en matière de gestion.

amazon dropshipping

Vendre sur Amazon : comment ça marche ?

À ce stade, vous devez certainement être très tenté de vendre sur Amazon. Mais vous vous demandez certainement comment ça fonctionne. Car, s’il faut vous prendre la tête pour rentrer dans le système, vous allez certainement tracer votre route. Pas de panique, vendre sur Amazon est très simple.

Il vous faudra créer un compte vendeur, ce qui n’est pas beaucoup plus compliqué que de s’inscrire sur n’importe quel site. Il vous faudra simplement renseigner en plus les détails de votre entreprise (car on fait ça dans la légalité !). Vous aurez alors accès à l’interface « Seller Central ». C’est sur cette plateforme que vous pourrez télécharger vos produits et gérer toute votre boutique.

L’inscription à Amazon vous coûtera 39 € hors taxe par mois. Il faudra rajouter une commission, qui dépend du type de produits que vous vendez. Si vous optez pour Amazon FBA, des frais supplémentaires s’ajouteront. Mais les tarifs restent tout à fait raisonnables par rapport à tout ce dont vous allez bénéficier.

Quels produits vendre sur Amazon ?

Vendre sur Amazon est très simple et comporte de nombreux avantages, vous êtes d’accord avec nous là-dessus. Mais il y a quelque chose qui ne change pas par rapport à la vente sur votre propre site e-commerce : votre succès dépend des produits que vous vendez. Amazon a beau être la plateforme d’e-commerce la plus visitée, si vous vendez un produit dont personne ne veut, vous pouvez oublier le succès. Idem si vous vendez de la piètre qualité. Les avis négatifs vont pleuvoir et vous vous serez saboté tout seul. Alors, comment choisir ses produits ?

Les trois options qui s’offrent à vous

Il y a trois façons de vendre sur Amazon.

Vous pouvez vendre les produits des autres. C’est-à-dire que vous choisissez une ou plusieurs marques, vous vous fournissez auprès d’elle(s) et vous revendez sur Amazon.

Vous pouvez vendre des produits en marque blanche, c’est-à-dire sans marque reconnaissable. Ils sont très peu chers mais plus difficiles à vendre, car les consommateurs préfèrent bien souvent faire confiance à une marque.

Enfin, l’option la plus prisée, et certainement la plus rentable, est de vendre des produits acquis auprès de fournisseurs chinois, comme Alibaba. Vous les présentez alors comme vos propres produits, tout en faisant une marge plus importante.

Comment choisir vos produits

Nous allons donc nous concentrer sur cette dernière option, puisque c’est la plus rentable et celle que nous utilisons nous-mêmes. Alors, évidemment, vous n’allez pas vous rendre sur Alibaba et choisir des produits au hasard en croisant les doigts pour qu’ils se vendent. Non, il va falloir être stratégique.

La première étape est de brainstormer. Pensez à ce que vous aimez faire dans la vie et aux produits que vous utilisez pour cela. Pensez à des problèmes que vous, ou votre entourage, avez rencontré et qui pourraient être résolus par un produit. Achetez des magazines spécialisés (de préférence sur un sujet qui vous intéresse) et listez les produits présentés dans les articles et les publicités.

Évidemment, tous les produits que vous aurez listés durant votre brainstorming ne seront pas bons à vendre. Il va falloir étayer. Car le produit miracle que vous avez imaginé pour résoudre le problème de votre tante Jacqueline n’intéresse peut-être qu’elle. Et, vous, vous voulez vendre au plus grand nombre de personnes possible.

Quand une idée de produit vous semble a priori bonne, posez-vous plusieurs questions stratégiques. Quelle est la taille du marché ? Combien de personnes seraient susceptibles d’acheter ce produit chaque mois ? Qui sont vos principaux concurrents ?

Par exemple, vous positionner sur un produit dont on a besoin que quelques fois dans sa vie ne sera pas vraiment une bonne idée, car vos clients ne reviendront pas sur votre boutique. À moins qu’avec ce produit, vous répondiez au besoin d’un grand nombre de personnes. Ce sera le cas, par exemple, si vous vendez des collants infilables. Car à peu près toutes les femmes sont confrontées au problème des collants qui se filent au bout de deux utilisations et voudraient bien réduire leur budget. Vous pourrez donc vendre votre produit relativement cher, puisqu’il répond à un besoin et qu’il sera vu comme un investissement.

Comment savoir si tel produit va se vendre ?

Pour savoir si le produit que vous avez en tête va se vendre, il va falloir faire quelques recherches. Commencez par essayer de répondre à la question « combien de personnes recherchent ce produit tous les mois ? ». La réponse se trouve du côté de Google et de son Keyword Planner. Cet outil gratuit vous permettra de connaître le nombre de personnes qui recherchent ledit produit chaque mois, grâce aux mots-clés. Attention, en voyant les résultats, dites-vous bien que toutes ces personnes ne vont pas forcément acheter sur Amazon. Ces chiffres seront donc à relativiser.

Ensuite, allez voir du côté de la concurrence, tout simplement en faisant un tour sur Amazon. S’il n’y a pas de concurrent, deux options : soit vous tenez l’idée du siècle, soit vous vous plantez complètement. Pour le vérifier, il faudra faire une étude de marché, a minima en faisant tourner un questionnaire de marché sur le net.

La plupart du temps, il y aura bien sûr de la concurrence, mais ce n’est pas grave, car les nouveaux vendeurs peuvent très vite progresser sur Amazon. Il va seulement falloir vous renseigner sur les prix qu’ils pratiquent et les stratégies qu’ils adoptent, pour pouvoir vous adapter.

Pour glaner des informations supplémentaires, vous pouvez utiliser Jungle Scout. Cet outil d’Amazon estime le nombre de produits vendus par mois, en fonction de leur position dans le classement. Par exemple, le n°1 de la catégorie vêtements se vend 2 800 fois par mois, pour mieux comprendre, multipliez ce chiffre par le prix unitaire pour obtenir une estimation du chiffre d’affaires !

amazon dropshipping

Vendre sur Amazon : la question des fournisseurs

Ça y est, vous avez identifié un ou plusieurs produits que vous voulez vendre. L’étape suivante est de trouver un fournisseur ! Si vous avez choisi des produits alimentaires ou cosmétiques, mieux vaut opter pour des fournisseurs locaux.

Pour tous les produits non-périssables, le plus rentable est de choisir un fournisseur chinois. Vous aurez un grand choix sur les plateformes comme Alibaba et Aliexpress, qui recensent des milliers de fournisseurs.

Pour utiliser ces sites, il suffit de taper le nom du produit désiré dans la barre de recherche. Les résultats de la requête apparaissent un peu comme sur Amazon. Quand vous cliquez sur un résultat, vous arrivez sur une page produit, avec toutes les informations qui vous intéressent pour faire votre choix.

Si un fournisseur vous intéresse particulièrement, contactez-le pour vérifier le prix, discuter des délais de livraison, des offres de gros, ou encore, du coût des échantillons. Car vous allez tester des échantillons de produits pour vérifier que la qualité est acceptable.

Vous pouvez également vous renseigner sur le sérieux de ce fournisseur en cherchant sur Internet. Peut-être que des vendeurs, satisfaits ou non, ont partagé leur expérience.

Une fois que tout semble OK, calculez votre rentabilité : soustrayez toutes vos charges au prix de vente. La marge est-elle celle que vous espériez ?

Cinq conseils pour bien vendre vos produits sur Amazon

Pour que vos produits se vendent, il va falloir les marketer un minimum. Encore une fois, ce n’est pas très compliqué si vous prenez le temps de vous renseigner sur ce que vous devez faire et que vous l’appliquez sérieusement. Voici nos cinq meilleurs conseils pour faire en sorte que vos produits se vendent :

Soignez l’image principale

Une image peut faire le travail de mille mots. Alors misez tout sur l’image principale, qui apparaîtra dans les résultats de recherche et en haut à gauche de votre page produit. Cette image, elle doit donner envie. Vérifiez donc qu’elle soit en haute définition, donc zoomable, facile à comprendre, et qu’elle comporte les informations principales. Privilégiez un fond blanc, qui s’intégrera bien sur Amazon et mettra votre produit en valeur.

Montrez les bénéfices de votre produit

Rappelez-vous toujours que votre produit répond à un besoin, à un problème. Pour que vos prospects passent à l’achat, il faut qu’ils identifient très facilement que votre produit va les aider. Dans la description, mettez en avant ses fonctionnalités, ses usages, la solution apportée à un produit. Vous pouvez utiliser des bulletpoints (liste à puces) pour lister les bénéfices du produit et ses caractéristiques. Mais le ton ne doit pas non plus être trop commercial, au risque que vos prospects vous prennent pour un arnaqueur.

Pensez SEO

Au moment de rédiger vos fiches produit, il faudra penser SEO si vous voulez apparaître en bonne position dans les résultats de recherche d’Amazon. Vos fiches produit devront donc contenir les termes utilisés par les internautes qui recherchent votre produit. Optimisez tout particulièrement le titre et la description. Le titre peut faire jusqu’à 500 caractères, ce qui vous permettra de placer un maximum de mots-clés. Vous pourrez également renseigner jusqu’à cinq mots-clés dans un champ dédié. Utilisez alors des expressions différentes que celles employées dans le corps du texte.

Vous pouvez utiliser l’outil Amazon Keyword Tool pour trouver de nombreux mots-clés efficaces pour votre produit.

Inspirez confiance

Dans votre description, vous devez également inspirer confiance. Une description bourrée de fautes d’orthographe, ou mal traduite de l’anglais, ne donnera pas envie d’acheter le produit. Vous devez apparaître comme un vendeur sérieux. Ajouter un émail ou un numéro de téléphone, aide beaucoup en cela. Les prospects seront rassurés : si vous faites en sorte de pouvoir être contacté facilement, c’est que vous n’êtes pas un arnaqueur.

Obtenez des avis… positifs !

À la fois pour votre référencement et votre crédibilité, vous devez obtenir un maximum d’avis positifs. Le problème, c’est que les clients satisfaits s’expriment rarement. En revanche, ce qui ont rencontré un problème dans la livraison, ou avec le produit lui-même, ne vont pas hésiter à laisser un commentaire bien salé. C’est pourquoi tant de vendeurs se retrouvent avec une notation décevante. La solution ? Inciter vos clients à laisser un avis ou à vous contacter s’ils ont un problème, afin qu’il soit réglé avant qu’ils ne laissent un commentaire. Vous pouvez pour cela créer des e-mails automatiques !

Bonus : deux erreurs de débutant à éviter

Nous vous avons partagé nos meilleurs conseils pour bien vendre sur Amazon. Mais une inquiétude reste : que vous commettiez une erreur de débutant. Alors voici les deux erreurs fréquentes que nous avons observées, et que vous n’allez pas commettre !

Mal gérer ses marges

Ce qui pose le plus problème à la majorité des vendeurs, ce sont leurs marges, souvent, elles sont trop faibles. Tout simplement parce qu’ils ont mal calculé leurs coûts. En effet, avant de fixer le tarif de votre produit, il faut prendre en compte tous les coûts, même ceux considérés comme « indirects ». Beaucoup oublient, par exemple, de répercuter le coût d’acheminement des marchandises, pourtant assez élevé. Faites-donc une liste exhaustive de tous les coûts.

Certains vendeurs sont eux trop ambitieux concernant leurs marges, ils veulent mettre 20 ou 30 € dans leur poche à chaque vente. C’est sûr que tout le monde en rêve. Mais des produits aussi chers vont-ils se vendre tous les jours ? Parfois, il convient de repenser sa stratégie. Vous aurez plus de succès avec un produit peu cher sur lequel vous vous faites 3 € de marge et qui se vend 10 fois par jour plutôt qu’avec un produit vous rapportant 20 €, mais qui ne se vend que trois fois dans le mois. Soyez donc plus ambitieux avec le nombre de ventes qu’avec vos marges !

Vendre de la mauvaise qualité

Autre erreur fréquente des débutants sur Amazon : vendre des produits de piètre qualité. C’est tentant, car les fournisseurs chinois en proposent à des prix défiant toute concurrence. Mais vos clients ne seront pas satisfaits, ce qui entraînera des retours et des avis négatifs. Vous n’y gagnerez pas. Soignez-donc la qualité de vos produits, mais aussi, de vos emballages. Toute l’expérience client doit être au top !

Vous voilà parés pour vendre sur Amazon et rencontrer le succès que vous méritez !

Encore envie de lecture ? On vous donne aussi nos meilleurs conseils pour faire de la publicité sur Amazon.